Diagnostic électricité

Après le diagnostic gaz, une nouvelle obligation légale vient agrandir la famille des diagnostics immobiliers : le diagnostic électricité, qui est entré en vigueur au 1er janvier 2009.

Qui est concerné par le diagnostic électricité ?

Comme pour le diagnostic gaz, il doit être présenté au futur acquéreur par le propriétaire mettant en vente un bien immobilier dont l’installation électrique a plus de 15 ans.

Que vérifie le diagnostic électricité?

Il ne doit pas être confondu avec le DPE. Si celui-ci expertise les appareils électriques de chauffage, c’est afin d'évaluer leur rendement énergétique. Le diagnostic électricité ne s’occupe que de la sécurité et de la conformité de l’installation, soit l’existence et l’état:

  • D’un appareil central de commande et de protection.
  • Du différentiel.
  • D’un dispositif de protection contre les surcharges, adapté aux conducteurs, sur chaque circuit.
  • De la conformité de l’installation dans des conditions spéciales, comme dans une pièce d’eau

Sont relevés : toute partie de l’électricité présentant des risques, en raison de sa vétusté, d’une faute dans l’installation, ainsi que tout conducteur qui ne serait pas isolé correctement.

Comment faire établir le diagnostic électricité?

Comme tous les diagnostics immobiliers requiérant des compétences techniques, le diagnostic électricité doit être établi par un expert certifié auprès de l’un des organismes certifiées par la COFRAC.